Cours de finances publiques (principalement celles de l'Etat) : approche juridique et politique
Le choix est proposé d’une présentation des idées politiques après la Révolution française et jusqu’au milieu du XXe siècle, en privilégiant l’objectif d’évoquer des auteurs importants sinon incontournables de la culture générale citoyenne au sens large, et de la culture générale juridique en particulier. Les idées politiques de cette période sont en effet essentiellement marquées par les débats sur le contenu, les contours et les attentes des idées démocratiques, des débats qui sont encore largement les nôtres.
Le cours propose une introduction à certains concepts, outils et problématiques de la sociologie politique contemporaine. Il présente surtout les questionnements associés aux grandes évolutions structurelles de la citoyenneté et de la démocratie dans la France moderne. Les thèmes suivants seront notamment abordés : les chemins historiques de la professionnalisation politique ; carrières et mandats contemporains ; la sélection sociale en débat ; l’inégalité sexuelle ou les enjeux de la parité ; les interprétations de la participation et de l’engagement, du « cens caché » à la diversité des modes de socialisation politique ; partis politiques et militantisme(s) partisan(s) et non-partisan(s) ; les « arts de la résistance » entre permanence et renouvellement des modalités protestataires ; les citoyenneté(s) écologiques(s).
Le cours porte sur l'histoire constitutionnelle de la France et sur le droit constitutionnel de la Ve République : élections (campagne électorale, financement de la vie politique, référendum), étude des institutions et rapports entre pouvoirs, hiérarchie normative et contrôle de constitutionnalité,...